Featured Slider

BÔZU JIGOKU, L'ENFER SECRET DE BEPPU

Bôzu Jigoku Passeport Japon

J'en ai parlé dans mon city guide dédié aux enfers de Beppu : le Jigoku Meguri comporte son lot d'incontournables, 7 enfers dits "officiels", regroupés sur deux quartiers. Mais il existe aussi des enfers "non officiels" qui valent la peine d'être découverts. Parmi eux : Bôzu Jigoku.

CITY GUIDE : LES ENFERS DE BEPPU

City guide : les Enfers de Beppu

Beppu, cité des onsen... et des Enfers !  Je rêvais de visiter cette station thermale depuis plus d'une dizaine d'années, bien que je sois incapable de me souvenir précisément d'où m'est venue cette envie. Le tour des Enfers (ou jigoku meguri) est l'attraction touristique incontournable de la "capitale des onsen", située en bordure de la mer intérieure de Seto, à l'est de la préfecture d'Oita.

LES CENT VUES DU JAPON


Avant de vous emmener à la découverte d'une nouvelle préfecture (spoiler : on reste sur l'île de Kyushu !), j'ai envie aujourd'hui de vous présenter l'un de mes récents coups de coeur littéraires. Je ne le fais pas assez souvent, alors que ma bibliothèque déborde de superbes ouvrages liés au Japon.

SUR LES HAUTEURS DE "NYAGASAKI"

Sur les hauteurs de Nagasaki, passeport japon

L'escale à Nagasaki touche bientôt à sa fin. Pour ma dernière matinée (nuageuse), cap sur le quartier de Teramachi, situé sur les flancs escarpés du mont Kazagashira. Une exploration ponctuée d'adorables petites rencontres : Teramachi est en effet un véritable "quartier des chats", de ceux qui valent à Nagasaki son surnom affectueux de "Nyagasaki".

EAST MEETS WEST

East meets west Passeport Japon

Depuis que j'ai commencé à écrire sur cette ville, je n'arrête pas de décrire Nagasaki comme une cité cosmopolite, et je pense sincèrement que c'est l'une de ses caractéristiques les plus frappantes. Nagasaki évoque immanquablement le sakoku, cette période de repli volontaire du Japon vis-à-vis du reste du monde, qui dura plus de 200 ans (1641-1853). À cette époque, la ville bénéficie d'un statut particulier, les rares échanges commerciaux avec l'étranger y étant autorisés.