LE SANBUTSU-JI

Certains lieux dégagent un atmosphère unique, presque irréelle, et celui dont je m'apprête à vous parler est typiquement de ceux-là. Cap sur le Sanbutsu-ji, un temple bouddhiste situé sur les pentes du Mont Mitoku, toujours à Misasa. Ce nom ne vous dira probablement rien, pourtant l'endroit abrite un Trésor National du Japon, le Nageire-dō (投入堂).

statues sanbutsu-ji

UN MATIN À MISASA

Préfecture de Tottori, J-2. Je ne vous promets pas de grande exploration aujourd'hui, juste le récit d'un petit matin pas comme les autres, celui où vous réalisez que vous êtes au Japon de nouveau. Certains 'détails' ne trompent pas ! XD

vue sur le jardin de rocaille du ryokan Mansuirou

LE NOËL DE FUCHIKO !

Joyeux Noël à tous ! Pour célébrer les fêtes de fin d'année comme il se doit, et comme promis dans le précédent épisode, voici un petit 'Christmas Special' des Aventures de Fuchiko

Fuchiko déguisée en sapin de noel

PETITS BONHEURS À MISASA

L'arrivée dans un ryokan est toujours un grand moment d'émotion... et c'est particulièrement vrai quand vous venez de vivre l'une des plus longues journées de votre vie (au sens propre) !^^
En arrivant dans ma jolie petite chambre japonaise du ryokan Mansuirou, à Misasa, je n'avais qu'une hâte : prendre un bon bain et me blottir dans un fûton tout chaud.

le plateau de thé dans la chambre japonaise

LA MAISON ISHITANI

À Chizu, l'une des principales attractions locales est la maison de la famille Ishitani, une impressionnante résidence de 44 pièces réparties sur deux étages ! Cette demeure typique de l'ère Taisho (1912-1926), construite en 1919 et progressivement agrandie tout au long du 20ème siècle, a été classée Bien Culturel Important. Elle mérite largement le détour si vous passez dans les environs !

BIENVENUE À CHIZU !

...à la rencontre d'un Japon rural et authentique !
Pour ce deuxième carnet de voyage, je vous épargne mes péripéties en avion pour aller droit au but ! Cap sur Tottori (la préfecture la moins peuplée du Japon), et plus précisément sur la petite ville de 智頭町 (Chizu), première étape d'un joyeux périple à travers le géoparc San’in Kaigan, dont je vous parlais dans mon précédent article.

empilement de tonneaux de saké

TADAIMA ! #02

ただいま ! Me voilà de retour de mon second voyage au Japon, et je ne suis pas encore totalement revenue sur terre je crois... Quelle aventure ! Pour un premier blogtrip, je dois dire que j'ai été gâtée : un programme très dense, une équipe organisatrice aux petits soins et quatre compagnons de voyage hyper sympas, aux profils très différents. J'ai vraiment adoré cette expérience !
Alors un blogtrip, concrètement, c'est quoi ? Il s'agit d'un voyage gratuit, offert à plusieurs blogueurs et généralement organisé par un (ou plusieurs) office(s) de tourisme, afin de leur faire découvrir une destination précise. Dans le cas présent, il s'agissait du géoparc San’in Kaigan, qui s'étale sur trois préfectures (Tottori, Hyogo et Kyoto), le long de la mer du Japon.

façades des maisons de pêcheurs à Ine, préfecture de Kyoto

J-1 !

Le départ pour le Japon arrive à grand pas, et je dois vous avouer que je ne réalise pas totalement l'information, même aujourd'hui, à un jour du départ ! Bizarre, non ?
Je m'étais résignée à ne pas y retourner avant au moins 1 an et demi. Mon cerveau est resté bloqué sur cette information je crois. Et puis il y a l'épreuve de l'avion : pour le moment, l'anxiété liée au vol émousse encore mon enthousiasme (mais ça ne durera pas !^^).

vue du ciel depuis l'avion

LE KOTOLIER CAFE

Retour à Moto-Hakone, pour une dernière recommandation avant de reprendre le chemin du ryokan ! Après notre jolie promenade sur toute la rive sud du lac Ashi (en passant par le parc Onshihakone, le checkpoint Hakone Sekisho et le sanctuaire Hakone-jinja), l'heure est venue de savourer une pause bien méritée !

zoom sur une part de cheesecake et sa boule de glace au matcha

LE SANCTUAIRE DANS LA FORÊT DE CÈDRES

Comme promis, je vais tenter l'impossible cette semaine : terminer l'escale Hakone d'ici mon départ dimanche prochain. がんばって!^^ Aujourd'hui, cap sur Hakone-Jinja, magnifique sanctuaire perdu (ou presque) dans la forêt !

torii hakone jinja donnant sur la forêt

UN VOYAGE SURPRISE !!!

J-8 ! Et oui, vous avez bien lu !^^ Voilà quelques jours que je ne tiens plus en place, mais je voulais être bien sûre de mon coup avant de l'annoncer officiellement : je repars au Japon dans exactement 8 jours, dans le cadre d'un programme organisé par les préfectures de Kyoto, Hyogo et Tottori ! (que je remercie très chaleureusement au passage)

zoom passeport français

GCC#04 : KAGAWA

Le Gotochi Card Challenge continue ! Après Miyagi, Hokkaido et Akita, en route pour une nouvelle destination : la préfecture de Kagawa !

gotochi cards theatre konpira et marugame uchiwa

LES AVENTURES DE FUCHIKO #03

Les aventures de コップのフチ子 (Koppu no Fuchiko), épisode 3 !^^ N'hésitez pas à (re)découvrir ce petit projet photo, via les précédents épisodes. Cet article est dédié à Alice, une adorable lectrice de ce blog, qui m'a fait don de plusieurs figurines en septembre dernier ! ありがとうございました。❤︎

fuchiko bleue trèfle sur pousse aloe vera

HAKONE SEKISHO

Moto-Hahone, deuxième round ! Après avoir longé le sud du lac Ashi en passant par le Parc Onshihakone, nous voilà au Hakone Sekisho, ancien checkpoint du Tôkaidô reconverti en musée.

vue plongeante sur le Hakone Sekisho checkpoint depuis un poste de garde en hauteur

À LA RECHERCHE DU MONT FUJI !

Hakone, J-2 ! Après une soirée mémorable entre cuisine kaiseki et onsen, la découverte du couchage japonais traditionnel (un fûton tout moelleux^^) et un petit-déjeuner de folie, nous prenons la route de Moto-Hakone par un temps gris gris gris (mais sec !).

vue sur le lac Ashi depuis le parc Onshihakone

♨︎ ONSEN MON AMOUR ♨︎

Parmi les nombreuses choses qui me faisaient rêver avant mon départ pour le Japon, les sources chaudes (onsen) figuraient en très bonne place, et je tenais absolument à en faire l'expérience. Rien d'étonnant pour ceux qui me connaissent car... j'adore les bains ! Un peu trop même : depuis toute petite, je peux rester des heures à me prélasser dans l'eau chaude, jusqu'à ce qu'elle devienne froide et que mes doigts soient tout fripés !
Je fantasmais notamment sur les rotenburo, ces bains extérieurs à l'atmosphère si singulière, dont les japonais raffolent. Me baigner dans un tel lieu, sous les étoiles, était un grand rêve... qui s'est réalisé ! Il fallait évidemment que je partage mes impressions avec vous !

rotenburo hakone pax yoshino nocturne

LE MAL DU JAPON

Avant de reprendre le récit de mon voyage et entre deux dessins sur lesquels je travaille, j'avais envie de vous parler d'un sentiment qui me ronge depuis quelques mois : le fameux mal du Japon (que vous partagez peut-être vous aussi ?)
Je sais que beaucoup le ressentent car à chaque fois que je publie un tweet ou un post Facebook du style "le Japon me manque", j'ai 50 réponses du style "moi aussi" ou "je compatis" (ce qui me rassure du coup, car je me sens un peu moins seule dans ma tristesse^^).

fleur sakura

TANG XUAN ❤︎

Il est temps de me confesser : ce week-end, le temps d'un court passage à Paris, j'ai refait des infidélités au Japon en fréquentant un salon de thé chinois que je vous recommande sans la moindre hésitation. L'endroit s'appelle Tang Xuan, et comme toute bonne adresse qui se respecte, est principalement fréquenté par une clientèle asiatique, ce qui est plutôt rassurant^^

Thé au jasmin avec fleurs entières

MON PREMIER GIVEAWAY !

Si vous avez suivi l'affaire sur les réseaux sociaux, vous le savez sans doute : j'ai remporté un concours photo organisé par le blog Where Else avec un total de 1160 votes
Je me sens extrêmement reconnaissante envers toutes les personnes qui ont voté pour moi. Du coup, j'ai décidé de profiter de cette opportunité pour organiser mon tout premier giveaway... avec quelques cadeaux sympas à la clé !

Lots giveaway blog octobre 2016

GCC#03 : AKITA

Après Miyagi et Hokkaido, cap sur la préfecture d'Akita pour ce troisième épisode du Gotochi Card Challenge 

focus gotochi cards akita kanto matsuri et akita inu

INITIATION À LA CUISINE KAISEKI

Quand on parle cuisine japonaise, la plupart des gens pensent immédiatement aux sushi, ramen ou yakitori, et encore je suis généreuse (je crois que certains s'imaginent vraiment que les japonais ne se nourrissent que de riz et de poisson cru !). De mon côté, j'évoque souvent les wagashi car je suis bec sucré, mais je dois avouer que mon voyage au Japon a considérablement élargi mes horizons culinaires, et le séjour à Hakone y est pour beaucoup.
La cuisine kaiseki, typique des ryokan, est extrêmement raffinée. Je l'ai découverte il y a quelques mois via le blog de Châtaigne (que je vous recommande au passage), et je tenais absolument à vivre cette expérience et la faire partager à mes compagnons ! C'est pourquoi j'ai opté pour un séjour en demi-pension au Hakone Pax Yoshino, et je ne le regrette pas (malgré le prix).
Nous sommes restés deux nuits dans ce ryokan, il y a donc eu deux repas de ce genre, mais je ne vous parlerai aujourd'hui que du premier (il y aura un second article, promis !^^)

focus soupe algues pousses de bambou

LA CHAMBRE 428

J'adore la pluie, tout particulièrement lorsque je suis à l'abri, au chaud, en sécurité. Elle m'apaise, me procure un incroyable sentiment de confort et de bien-être.
En arrivant à l'hôtel après notre longue promenade, j'étais trempée mais heureuse, et vraiment impatiente de découvrir la chambre dans laquelle nous allions séjourner pour deux nuits, mes compagnons et moi ! Et je n'ai pas été déçue...

vue generale chambre japonaise hakone pax yoshino

UMAMI MATCHA CAFÉ

Avant de poursuivre le récit de mon séjour à Hakone, je vous propose de faire un petit détour à Paris pour découvrir une adresse que j'ai dans mes cartons depuis le mois de juin dernier : Umami Matcha Café

focus brioches au matcha

LA MONTAGNE SOUS LA PLUIE

En quittant la gare de Hakone Yumoto, nous étions impatients de laisser nos valises à l'hôtel pour partir en exploration ! En temps normal, nous aurions marché, mais il pleuvait énormément et nos bagages nous encombraient : nous avons donc opté pour la navette entre la gare et les différents ryokan, qui est très bon marché (100 ¥).
Ce mini-bus passe par tous les ryokan, mais ne s'arrête pas systématiquement : il faut donc bien signaler le nom de son hôtel en montant. J'ai trouvé ce mode de transport très sympathique : nous étions serrés comme des sardines, coincés entre nos valises, mais l'ambiance était conviviale. Ajoutez à cela le fait que nous étions tous trempés comme des soupes, et vous aurez la recette d'un trajet inoubliable !
Arrivés à l'hôtel, nous avons de nouveau expérimenté l'incroyable sens du service japonais : en nous voyant arriver, l'hôtesse d'accueil s'est précipitée vers nous avec un parapluie, pour nous protéger jusqu'à la porte (prenant une bonne douche au passage). Un geste chevaleresque mais parfaitement inutile, vu notre état...
Nos chambres n'étant pas encore prêtes, nous avons laissé nos bagages dans le hall et sommes repartis aussitôt, en quête d'un restaurant pour le déjeuner, à pied cette fois. C'est là que l'aventure commence réellement...

vue plongée rivière sukumo hakone

LE PETIT TRAIN DANS LA MONTAGNE

Il fallait bien que ce moment arrive : le matin du quatrième jour de notre voyage au Japon, mes compagnons et moi avons quitté Tokyo avec un petit pincement au coeur. Au revoir Uguisudani, Ueno, Asakusa, Shinjuku... et cap sur Hakone, deuxième étape de notre beau périple !

motif sol train rouge hakone tozan gare odawara

GCC#02 : HOKKAIDO

Après Miyagi, direction Hokkaido pour ce deuxième épisode du Gotochi Card Challenge !

gotochi postcard Hokkaido 1

LES AVENTURES DE FUCHIKO ! #02

Ma passion pour les figurines コップのフチ子 (Koppu no Fuchiko) ne s'est pas tarie pendant mon voyage au Japon, au contraire la tentation était partout et j'ai eu bien du mal à dire non aux machines à gashapon qui me faisaient de l'oeil tout au long du séjour...

focus fuchiko tasse de the et senbei

DERNIÈRE SOIRÉE À TOKYO

Le temps passe trop vite en voyage, vous ne trouvez pas ?
En quittant le Gotoku-ji à la tombée de la nuit, j'ai ressenti un petit pincement au coeur. J'ai beaucoup apprécié le quartier de Setagaya voyez-vous, pour sa simplicité à mille lieux de l'image très 'artificielle' que renvoie parfois la capitale japonaise.
Ce soir là, le contraste s'est révélé d'autant plus flagrant que mes compagnons de voyage et moi nous étions donnés rendez-vous à Ginza, le quartier chic par excellence, pour manger tous ensemble.
Pourquoi Ginza ? Je ne sais pas, j'ai laissé mon frère choisir. Mais je dois avouer que cette soirée ne fut pas extrêmement mémorable, et en plus : j'avais mal aux pieds !^^

ginza-nocturne

LE GOTOKU-JI

C'est parti pour la suite du récit de ma dernière journée à Tokyo, avec en ligne de mire l'une de mes escales préférées : le Gotoku-ji ! Je n'aurais pas pu quitter la capitale sans y faire un tour, rapport à ma passion pour les chats blancs (vous vous souvenez ?^^). Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en matière de chats, j'ai été servie !

focus statuettes maneki neko gotoku ji

O-CHAZUKE À AKIHABARA

Si Akihabara m'a moyennement convaincue, j'ai heureusement pu me consoler devant un déjeuner à la fois savoureux et tout simple, dans un lieu que je vous recommande avec plaisir.
Le restaurant s'appelle 小割烹おはし あきはばらりびんぐ (pourquoi faire compliqué ?^^), et se situe à deux pas de la gare, au 5ème étage d'un immeuble, le Plaza building. Il vous permettra de découvrir une spécialité japonaise : お茶漬け (O-chazuke), le riz arrosé de thé et recouvert de garniture.

focus bol de riz ochazuke

LIEBSTER AWARD

Bon, j'avais prévu un article sur le petit restaurant que j'ai testé à Akihabara (qui arrivera bientôt, c'est promis^^), mais il se trouve que je suis nominée au Liebster Award pour la troisième fois, une gentille attention que je ne peux plus ignorer.

logo liebster award

AMBIANCE ÉLECTRIQUE À AKIHABARA

Le quartier d'Akihabara, situé à deux arrêts au sud de la gare d'Ueno sur la Yamanote, fait partie de ces rares endroits au Japon qui m'ont laissé une impression aussi clairement mitigée. J'y suis pourtant allée avec enthousiasme, sans trop d'a priori. Et je sais d'avance que certains d'entre vous n'apprécieront pas trop mon point de vue, mais c'est comme ça : ce quartier m'a déçue...
Lors de notre dîner à l'izakaya d'Uguisudani あじとよ屋, j'avais évoqué avec Noriko mon intention de me promener le lendemain à Akihabara. La réaction de ma correspondante était déjà peu engageante : j'ai ressenti dans son discours une grosse réserve sur le mode de vie des otaku au Japon, voire un certain malaise. Car Akihabara, c'est bien connu, est le repère privilégié des otaku à Tokyo.

contre plongee akihabara avenue et buildings

UENO KÔEN SOUS LE SOLEIL ! ❤︎

Tokyo, J-3. Nous sommes le mercredi 6 avril 2016, et j'ai le coeur lourd ce matin-là : Noriko doit repartir pour Sendai. Malgré tout, la météo semble (enfin !) décidée à nous sourire : il fait un temps magnifique !
Avant de nous séparer, nous décidons de repasser par Ueno Koên, afin que Noriko puisse contempler les cerisiers en fleur avant son départ. C'est sur le chemin de la gare de toute façon, et nous ressentons tous le besoin de voir ce lieu sous le soleil !

vue-allée-ueno-parc-foule

DE RETOUR SUR YOUTUBE !

C'est l'été !!! Et comme chaque été, je peine à trouver du temps pour alimenter ce blog... T_T Cette année, je vais tout faire pour publier au moins un article par semaine. Je suis motivée !

furin-fenetre-contreplongée

PARIS ET MOI

Cela ne vous aura peut-être pas échappé : je poste très peu sur Paris depuis quelques mois. Avant Guimi House, mon précédent article datait de septembre 2015, et concernait la pâtisserie Ciel (aujourd'hui fermée T_T). J'avais mis plusieurs mois à l'écrire. 
Je ne vous ai pas non plus parlé de mon passage à Japan Expo en 2015, qui fut pourtant l'occasion d'une chouette rencontre avec la blogueuse Kaeru. Ou de mon déjeuner avec Eugénie, alias CocoYuyu, autour d'un délicieux bento.

profil céci

COUP DE FOUDRE, CONTRESENS ET POISSON GRILLÉ

Voilà un article dédié aux amoureux des shiba, et à tous ceux qui pensent que la cuisine japonaise se limite aux sushi !

shiba inu portrait plongee

GUIMI HOUSE ❤︎

Faire des infidélités au Japon n'est pas mon style, mais je dois me confesser aujourd'hui : j'ai craqué pour des gourmandises venues d'une autre partie de l'Asie, de Hong Kong plus précisément, lors de mon dernier passage à Paris. Hérésie !

vue d'ensemble commande guimi house mille feuille mangue + bubble tea

UN NOUVEAU CAP !

Ces derniers temps, Hibi no Yorokobi a pas mal changé, vous l'aurez sans doute remarqué. Après quelques mois de flottement (en début d'année), j'ai retrouvé la pêche et l'envie de créer. C'est donc le moment de faire le point, et de vous en dire plus sur mes projets et l'évolution de ce blog !

focus fleur de cerisier sakura

UN PAISIBLE ÉTANG

J'adore les jardins japonais. Peu importe la météo, rien ne m'apaise davantage que de déambuler sur les bords d'un étang, en observant la nature impeccablement maîtrisée, les arbres taillés au millimètre, le reflet des rochers ou le ballet des carpes dans l'eau.

vue etang et vegetation derriere les barrieres

SAYÔNARA TINA-CHAN

Vous me connaissez, je suis une personne positive, je n'aime pas écrire des choses tristes. Mais parfois, la vie nous joue de drôles de tours. C'est arrivé hier pour moi.
Tina, mon maneki neko, voleuse de chaussettes professionnelle, s'est éteinte hier soir. C'est arrivé en 10 secondes, le temps de pousser un cri. Une crise cardiaque foudroyante. 
illustration papouiller tina

GCC#01 : MIYAGI

Petite pause dans le récit de voyage, et saut rapide dans la préfecture de Miyagi, dans le cadre du Gotochi Card Challenge (j'avais promis de partager ma collection avec vous, vous vous souvenez ?^^) J'ai reçu cette semaine trois cartes de cette région : Date Masamune, le Festival Tanabata et les poupées Kokeshi. Je vous propose donc de les découvrir dans cet article, ainsi que l'explication de ce qui y est représenté... 

vue gotochi cards miyagi

ASAKUSA STREET FOOD ❤︎

Si le Sensô-ji m'a moyennement convaincue lors de mon passage à Asakusa, il y a bien une chose que j'ai su apprécier à sa juste valeur : la nourriture !

stands street food Hôzômon sensô-ji tokyo

LE TEMPLE SENSÔ-JI

En passant par Asakusa, impossible de faire l'impasse sur le célèbre 浅草寺 (Sensô-ji), lieu touristique par excellence.

foule entree temple senso ji asakusa

L'IMADO-JINJA OU L'ORIGINE (LÉGENDAIRE) DU MANEKI NEKO ❤︎

Quand je vous dis que le chat blanc me poursuit, je ne plaisante pas ! En quittant Amezaiku Ameshin, il m'a suffit de traverser la rue pour découvrir, totalement par hasard, un petit temple dédié au Maneki Neko : l'Imado-jinja.

ema representant des couples de maneki neko

ASAKUSA AMEZAIKU AMESHIN

Tokyo, deuxième jour. Toujours pas de grand ciel bleu en ce début d'avril, mais la météo est clémente : nous n'aurons pas de pluie aujourd'hui !^^ Comme prévu : cap sur Asakusa, l'un des lieux les plus touristiques de Tokyo, où nous avons décidé de passer la journée.
C'est Noriko qui mène l'expédition, en direction d'une petite boutique de wagashi où nous avons rendez-vous aux alentours de 11h...

vitrine du showroom amezaiku ameshin asakusa

LE GOTOCHI CARD CHALLENGE !!!

Avant de poursuivre le récit de mon voyage, j'avais envie de faire une petite pause pour vous parler d'un challenge que je me suis lancé, et que j'aimerais remplir avec votre aide ! (si vous êtes partant évidemment). Laissez-moi tout vous raconter...
logo gotochi card challenge

TOKYO SCINTILLE...

Vous le savez sans doute : Tokyo est la plus grande ville du monde, avec plus de 13 millions d'habitants. Je le savais avant de partir et pourtant, ce n'est qu'en arpentant les rues de Shinjuku (au retour du Musée Ghibli) que j'ai pleinement digéré l'information.

shinjuku by night foule et buildings illuminés

LE MUSÉE GHIBLI À MITAKA

Sur la liste des lieux que je tenais ABSOLUMENT à visiter au Japon, le Musée Ghibli figurait en très bonne place, probablement quelque part entre le Kinkaku-ji et le parc de Nara (non non, l'exagération n'est clairement pas mon truc^^). Compte tenu de sa fermeture imminente pour travaux (du 9 mai au 15 juillet 2016) et de la difficulté démesurée pour obtenir des places (depuis l'étranger, et même depuis le Japon), je m'estime vraiment chanceuse d'avoir pu y aller !

illustration ceci et totoro

LE MARCHÉ D'AMEYOKO

Le marché d'Ameyoko (aussi appelé Ameya-Yokochô) fait partie, pour moi, de ces bonnes surprises que l'on découvre en flânant. En attendant l'arrivée de Noriko, je n'avais rien prévu de spécial, et j'ai donc été ravie de tomber sur ce quartier aux allures de grand bazar à ciel ouvert.

ameyoko market street

SAKURA ET PARAPLUIES

Le premier matin au Japon est un moment unique. Je n'oublierai jamais cette sensation magique, quand les brumes du sommeil s'évaporent, et que d'un coup on réalise où l'on se trouve...
Après un petit-déjeuner rapide acheté au konbini le plus proche (et la découverte d'une merveille que je ne connaissais que de nom : le melon pan !), l'exploration de Tokyo pouvait commencer, avec en ligne de mire le parc Ueno (Ueno Kôen). Le temps était pluvieux... mais pas de quoi entamer mon enthousiasme !
L'exploration commença par un crochet rapide du côté du 寛永寺開山堂両大師堂 (Kaneiji Kaisan-do), un temple bouddhiste situé à proximité du Tokyo National Museum, donc sur le chemin du parc.

floraison sakura kaneiji kaisan-do ueno