UN PETIT-DÉJEUNER JAPONAIS

J'adore la cuisine japonaise, vous le savez. Mais s'il y a bien une chose avec laquelle j'ai du mal au Japon, c'est le petit déjeuner traditionnel
Depuis mon premier voyage, j'ai tout fait pour éviter d'affronter le poisson grillé, les légumes et l'affreux nattô au réveil... Car pour moi, un petit-déjeuner digne de ce nom doit être sucré, et ce n'est pas un bête caprice : quand je dors à l'hôtel, je ne supporte pas les odeurs de poisson ou de saucisse grillée dans la salle du petit-déjeuner, ça me soulève le coeur. Réellement.
Mais parfois, il faut se rendre à l'évidence : il n'y a pas d'alternative. C'est particulièrement vrai quand vous dormez dans un ryokan de qualité, ou dans un shukubo (un temple hôtelier).
Le ryokan Asanoya saura-t-il me réconcilier avec le petit-déjeuner nippon ? La réponse dans cet article ! (suspense)

natto à la table du petit-déjeuner

PETITS BONHEURS À YUMURA

C'est parti pour le 100e article de ce blog, et rien de tel que le récit d'un séjour dans un ryokan d'exception pour célébrer l'événement comme il se doit ! Bye bye Tottori, et bienvenue dans la préfecture de Hyogo, pour une courte escale dans l'un des meilleurs établissements que j'ai eu la chance de tester jusqu'à présent : le ryokan Asanoya, à Yumura onsen !^^ 

ryokan asanoya comité d'accueil personnel

VISITER LE MUSÉE WATANABE

Après la découverte de la sublime Côte de Uradome, en route pour la toute dernière étape de mon périple à travers la préfecture de Tottori : le musée Watanabe, qui rassemble l'une des plus importantes collections d'armures de samurai du Japon !

armures de samourai rouges alignées

LA SUBLIME CÔTE D'URADOME

Après le sanctuaire Hakuto-jinja et le Musée du Sable, place à mon troisième coup de coeur dans la préfecture de Tottori : la côte de Uradome, un lieu absolument magique que je tenais absolument à vous faire découvrir !

gotochi postcard uradome coast tottori

LES SPÉCIALITÉS DE TOTTORI

Parlons cuisine ! Vous commencez à me connaître : je suis très gourmande, et ça tombe bien puisque Tottori est une préfecture rurale ET côtière, qui a beaucoup à offrir aux épicuriens.
J'ai déjà évoqué ici le sake de Chizu, les pastèques de Hokuei et les échalotes Rakkyo de Tottori, sans oublier la cuisine kaiseki de Misasa onsen et le mochi shabu de la Machiya Seisuian, à Kurayoshi (j'ai appris tout récemment que ce restaurant était vraiment très réputé pour ça, et c'est mérité !). Place maintenant à d'autres incontournables... 

chirashi de crabe, sériole et seiche