SUR LES HAUTEURS D'ONOMICHI

Sur les hauteurs d'Onomichi

La préfecture d'Hiroshima est sans doute l'une de celles que j'ai préféré au Japon ❤︎ J'y ai eu de nombreux coups de coeur : Miyajima, le temple Mitaki DeraGenbaku Dômu... mais le premier d'entre eux est incontestablement Onomichi !
J'ai découvert cette petite ville grâce à la gotochi card qui lui est consacrée. L'endroit ne m'évoquait rien, j'ai donc fait quelques recherches... et ces dernières ont largement éveillé mon intérêt pour cette destination aussi charmante que méconnue ! Je vous le dis sans détours : je n'ai pas été déçue du voyage, et je suis vraiment heureuse de vous parler de cette belle découverte aujourd'hui 😊

LE CHÂTEAU DE FUKUYAMA

Le château de Fukuyama

Après une rapide escale (aussi passionnante qu'épuisante) à Osaka, je vous emmène aujourd'hui sur la route d'Hiroshima, avec au programme une halte inattendue dans un lieu sans prétention : le château de Fukuyama. Je dis "inattendue", car je n'avais absolument pas prévu de m'arrêter dans cette ville, à part pour prendre une correspondance vers Onomichi. Mais en découvrant la présence d'un joli château à deux pas de la gare, la curiosité l'a emporté...

OSAKA LA DÉJANTÉE !!!

Osaka la déjantée !!!

Osaka, 2e round ! Aujourd'hui, nous allons parler de l'un des aspects les plus fascinants d'Osaka (à mes yeux en tout cas). Car oui, il n'y a pas que les cyclistes qui sont complètement fous dans cette ville (je suis sûre que beaucoup d'entre vous sauront de quoi je veux parler). Rien de tel qu'une balade nocturne à Dotonbori pour apprécier pleinement le grain de folie monumental de la 3e plus grande cité du Japon !

BONNE ANNÉE 2018 !

Bonne année 2018

J'avais prévu pour fin décembre un bel article sur Osaka, Dotonbori version nocturne et son ambiance déjantée... Il faudra attendre quelques jours pour ça, pardonnez-moi. Je traverse une période de turbulences, faite de hauts et de bas. Impossible de me poser sereinement devant mon clavier depuis deux bonnes semaines ! Alors pour dire au revoir à 2017 et à bien d'autres choses que je laisse derrière moi, j'ai décidé de faire le bilan de cette année étrange et forte en émotions qui vient de s'achever. Sans fard.