BONNE ANNÉE 2020 !


Et voilà, une nouvelle année s'achève. 2019 restera pour moi une année charnière, faite de très bons moments (comme mon quatrième voyage au Japon évidemment) et d'épreuves personnelles plus compliquées.
Ces derniers mois, j'ai temporairement délaissé l'écriture pour me consacrer davantage à ma vie personnelle, développer de nouvelles passions et surtout prendre soin de moi. C'est aussi dans cet état d'esprit que j'ai organisé mon dernier voyage au Japon.

Japon 2019 : le bilan !

Car ce voyage avait une saveur bien particulière, un peu douce-amère. Pendant 3 semaines, j'ai navigué entre petits bonheurs et grandes émotions, nostalgie et folles expériences, déceptions et coups de coeur qui resteront à jamais gravés en moi. C'était à la fois fort et épuisant !^^

Un nouveau regard

Le bilan est évidemment très positif, n'imaginez pas que je râle. Mais j'ai aussi le sentiment que ce voyage a aussi bouclé un cycle : celui de la découverte pure, qui me poussait à m'émerveiller d'absolument TOUT. Désormais, j'ai de nombreuses comparaisons en tête qui me permettent d'apprécier un site à sa juste valeur. Temples et sanctuaires commencent à se confondre dans ma mémoire, tout comme ces dizaines d'onsen dont j'ai fait l'expérience depuis 2016.
À défaut de m'émerveiller et de tout photographier avec avidité, je me suis donc mise à faire quelque chose de totalement nouveau pour moi : apprécier l'instant. Et ça fait un bien fou ! Sur ces trois semaines, par exemple, il y a eu 3 ou 4 journées entières où je n'ai fait que 20 photos à peine, là où j'en aurait pris des centaines auparavant. Je deviens donc plus sélective, plus sûre de mes choix. Mon regard a changé, et je pense que l'écriture de mes prochains articles s'en ressentira.

L'instant Fujisan

Ma rencontre avec le Mont Fuji a bien-sûr été le principal événement de ce voyage. Il a donné lieu à une semaine d'exploration assez éprouvante entre les préfectures de Shizuoka, Yamanashi et Kanagawa. J'ai bien cru ne jamais réussir à le voir, mais j'ai essayé de le prendre avec humour, ce qui vous a bien amusé j'ai l'impression XD


Finalement, la rencontre a bien eu lieu, et je n'ai pas regretté l'attente : l'instant, vécu depuis la station de téléphérique d'Owakudani à Hakone, avait une saveur incomparable, et je suis restée au moins 1h sur place, pour savourer cette vue à couper le souffle.


Après ça, je n'ai pas arrêté de croiser le Mont Fuji, entre Enoshima, Yokohama et Tokyo, ce qui m'a consolée de mes rendez-vous manqués à Fujinomiya et Fujiyoshida.

Mon amie la nostalgie 

L'autre particularité de ce voyage aura été de m'amener dans beaucoup d'endroits déjà visités. J'ai ainsi pu faire les choses que j'avais manquées lors de mon premier voyage à Hakone : Gora, les fumerolles d'Owakudani, la traversée du lac Ashi et les bains publics à Hakone-Yumoto.
Pour Tokyo, le retour à Ueno et Asakusa a été un vrai moment d'émotion. Je suis notamment retournée au sanctuaire Toshogu, le tout premier sanctuaire que j'ai visité au Japon. Il pleuvait (comme lors de ma première visite) et un haut parleur jouait en boucle une version symphonique de "Auld Lang Syne" ("Ce n'est qu'un au revoir") : je vous laisse imaginer l'ambiance XD
À Setagaya, j'ai refait le tour du temple Gotoku-ji, malheureusement en travaux. Je suis également retournée à Shinjuku et Ginza, mais sans trop m'y attarder puisque j'avais déjà suffisamment parcouru les environs en 2016.
Finalement, après une semaine dans la capitale japonaise, j'ai ressenti exactement la même chose que la dernière fois : l'impression d'avoir raté plein de choses, et donc l'envie de revenir !

Des souvenirs pleins la tête

Impossible de vous décrire ici toutes les expériences géniales que j'ai vécu cette année au Japon. Je vous en livre donc quelques-unes, en vrac :
  • une excursion ensoleillée à Enoshima
  • l'ascension de la Tokyo Skytree
  • la pittoresque ville de Takayama
  • les rotenburo de folie à Hirayu onsen
  • la surprenante Nagoya 
  • le Chichibu Yomatsuri
  • la démesure de Yokohama
  • Kanazawa et son incroyable jardin japonais
  • une initiation à la dégustation de thé japonais
  • l'atmosphère mystique du sanctuaire Kitaguchi Hongu Fuji Sengen à Fujiyoshida
  • l'architecture ingénieuse du Fujisan World Heritage Center de Shizuoka
  • le gotochi card challenge parfait à Tokyo
  • la Tokyo Tower
  • une dégustation de sushi à Tsukiji Market... 
Tellement de souvenirs qu'il me faudra probablement des mois pour tout vous raconter.

5 ans déjà !

2020 sera aussi l'année des 5 ans de Passeport Japon, en avril prochain. Pour l'occasion, j'ai un projet ambitieux (qui traîne dans mes cartons depuis pas mal de temps) : la migration sur WordPress. J'ai vraiment envie de m'y mettre, car j'estime avoir poussé la personnalisation via Blogger à son maximum. Techniquement, la version actuelle de Passeport Japon ne présente plus aucun challenge intéressant pour moi. J'aimerais donc pouvoir revoir en profondeur l'architecture de ce site, et en profiter pour mettre à jour tous les anciens articles.
Je vous tiendrai bien-sûr au courant des suites de ce projet.

Mon TopNine 2019 !


En attendant, je vous souhaite à tous une très belle année 2020.
Que tous vos projets se réalisent, même (et surtout !) les plus fous ! 
朙けましておめでとうご ざいます。


4 commentaires

  1. Très belle année et que tes vœux se réalisent ! Que celle ci apporte de nouvelles découvertes pour qu'on puisse avoir le plaisir de te lire!

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année à toi aussi ! Déjà cinq ans... wow que le temps passe vite ! En tout cas merci de partager tant de belles choses avec nous au rythme des années qui passent :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année et meilleurs vœux Céci !! J'espère que tous tes désirs et projets se réaliseront cette année encore. De mon côté je serais toujours là pour te lire ;)
    Je n'en reviens pas... 5ans déjà! J'ai l'impression que c'était hier O_o

    RépondreSupprimer
  4. Une très belle année à toi Céci !! Merci pour tout ce que tu partage ici. Longue vie à toi et à ton blog ❀.(*´◡`*)❀

    RépondreSupprimer